Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le Massacre
  • Le Massacre
  • : " On a qu'à appeler ça Le Massacre alors. " Mickaël Zielinski, Nicolas Lozzi, mai 2009.
  • Contact

Recherche

30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 21:05

http://cdn-public.ladmedia.fr/var/public/storage/images/news/photos/culture-buzz-les-pepites-du-mois-de-janvier-2012-182671/la-guerre-du-retour-contre-attaque-de-thierry-vivien-jungle-15-182681/1525841-1-fre-FR/La-guerre-du-retour-contre-attaque-de-Thierry-Vivien-Jungle-15_portrait_w674.jpghttp://a6.idata.over-blog.com/3/89/38/93/Graphique/bride-stories-3-ki-oon.jpghttp://www.bdgest.com/critiques/images/couv/4888_c.jpghttp://www.bede-news.com/public/images/vols/a-history-of-violence.jpghttp://fabienpbd.files.wordpress.com/2012/01/long-c3a0-boire-et-c3a0-manger.jpghttp://mylittlecritiques.files.wordpress.com/2012/01/la-page-blanche-penelope-bagieu-boulet.jpg?w=350&h=465http://a7.idata.over-blog.com/460x600/3/77/90/51/Couv/le-bel-age_couv.jpg

 

 

 

 

Bon, j'ai fini de lire ma sélection de la semaine et me voilà bien embêté : chacune des 7 bandes dessinées s'en tire bien avec un niveau égal aux autres, à savoir tout à fait plaisant mais sans atteindre l'excellence. Je me permettrai donc, pour une fois, de ne pas décerner de BD de la semaine mais plutôt 7 palmes d'égale valeur. On ne m'en voudra pas de vous recommander l'ensemble des oeuvres. On y va au hasard :

 

La Guerre du retour contre-attaque (T. Vivien, Jungle)(♦♦) est une adaptation papier du "Yoda blog", parodie en dessins d'une case de l'univers Star Wars. C'est un peu inégal, certaines planches sont très drôles, d'autres beaucoup moins, mais beaucoup de running gag fonctionnent. La finesse demeure aléatoire. Palme bourrue de la semaine.

Bride Stories (T3, Kaoru Mori, Ki-oon)() prend une direction inattendue, la focalisation se centre sur le personnage auparavant secondaire du chercheur occidental. Cela continue à être merveilleux malgré tout : après les objets usuels, vêtements et bijoux qui concentraient le déploiement des détails dans les deux précédents tomes, c'est à présent la nourriture de cette Asie centrale du XIXe siècle qui est mise à l'honneur, et c'est toujours aussi jouissif. Attention toutefois : la constance esthétique tend à se déliter quelque peu, la kawaii attitude se diffuse (dans les limites du raisonnable), et l'ensemble y perd un peu de sa majesté. Palme délicatesse de la semaine.

Athos en Amérique (Jason, Carabas)() contient plusieurs histoires courtes de ce merveilleux conteur pessimiste qu'est Jason, imperturbable dans son style : narration monolithique (gauffrier de quatre cases), personnages de chiens antropomorphes aux yeux vides, construction lente, cynisme d'ambiance. On avait déjà repéré l'auteur pour son Île aux 100 000 morts avec Vehlmann, c'est aussi bien, ni plus ni moins. Palme bizarre de la semaine.

Le livre suivant m'a appris un truc : A History of violence, le splendide film de Cronenberg, était adapté d'une BD (cela me rend le cinéaste encore plus sympathique, si c'était possible). Très belle BD à vrai dire. A History of violence (John Wagner & Vince Locke, Delcourt)(), donc, ressemble en tous points au film au niveau du scénario, à quelques détails près. L'argument de la violence qui surgit non pas de l'extérieur, crainte emblématique du peuple américain, mais de l'intérieur, est saisissant, merveilleusement pensé. Fort bien exécuté aussi : dessin rapide et nerveux, noir et blanc imprécis et tremblant, le tout véhicule une violence épaisse. On est pas au niveau d'un From Hell, mais c'est fort quand même. Palme noire de la semaine.

Guillaume Long n'est pas chef ni même professionnel : c'est juste un passionné de cuisine qui croise parfaitement les deux grandes modes du moment : le blog adapté en BD et la BD de cuisine. Cela donne À boire et à manger (Gallimard)() à qui je prédis un grand succès. Tout y est : les chroniques de quelques planches livrent des trucs et astuces, des critiques gastronomiques, des carnets de voyage, des recettes, des focus sur des aliments en particulier, avec humour, efficacité et ce qu'il faut de pédance. Palme fraîcheur de la semaine.

Sur le papier, je me méfiais de l'association entre les probables plus grandes star du blog en France : Pénélope Bagieu et Boulet. Finalement, c'est une bien belle BD qu'ils ont réalisé, l'une au dessin, l'autre au scénario. La Page Blanche (Delcourt)() ancre une histoire d'amnésie dans le quotidien bobo cher à Bagieu, pour illustrer la fadeur d'une vie conformiste. Découpage impeccable, réalisation de Bagieu qui s'assortit, à mon sens, beaucoup mieux d'un récit long que de mini-chroniques. Évidemment, tout cela reste un peu sage, ce qui est paradoxal vu la "morale" qui se dégage (faire table rase des conventions, réinventer sa vie...). Palme sympathie de la semaine.

Le Bel Âge (Dargaud)() du décidément très intéressant Merwan est sans doute la BD la plus aboutie de la fournée, mais j'attends de lire la suite (c'est un tome 1) pour crier au génie. Certains épisodes de la vie de trois jeunes femmes de 20 ans se succèdent, d'abord dans trois expositions, puis dans une alternance de plus en plus serrée, un découpage qui met en parallèle les trois personnages très astucieusement. On s'attarde beaucoup, bien sûr, sur les malheurs et les tares de chacune avant l'irrésistible rejoignement final. Dans l'ultime case, Violette, Lila et Hélène se trouvent enfin réuni. Mais alors, que va pouvoir inventer Merwan dans le prochain volume, dans la mesure où tout repose sur la construction dans ce premier opus ? Suspense. En attendant, c'est très beau. Palme talent de la semaine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nico - dans De la bulle
commenter cet article

commentaires